Helsingør : quand le théatre devient immersif…

Hello toi,

J’ai toujours aimé le théatre, j’ai même d’ailleurs fait partie d’une troupe. Dès l’enfance j’ai été fascinée par cette capacité qu’on les acteurs à changer de peau le temps d’un rôle, à vivre mille et une vies…théatre, escape game, chasse au trésor, paris, sortie paris, idée sortie paris, theatre immersif, hamlet, helsingor, le secret, avis, test, revue, blog cultureAussi lorsque mon amie Karine m’a parlé de son expérience de théatre immersif j’ai de suite été séduite.

Le théatre immersif, oui mais encore ? 

Le théâtre immersif offre une nouvelle façon d’appréhender une oeuvre théatrale, tant pour le spectateur que pour les acteurs. En effet, cette forme de jeu abolit la séparation entre la scène et la salle. La narration s’opère alors en arborescence, les spectateurs suivent les acteurs et sont amenées à faire des choix pour vivre l’histoire qu’ils souhaitent suivre.

L’art contemporain avec les happening à instauré les prémisces du théâtre immersif. L’avènement des réseaux sociaux, jeux de rôles et autres escapes games offrent au spectateur la possibilité d’être acteur de sa consommation de divertissement.

Le théatre immersif vient donc séduire une cible en quête de nouvelles expériences, mais aussi les fidèles du théatre classique ayant envie d’être surpris. Aussi, les néophytes comme les habitués trouveront plaisir à participer à cette expérience hors du commun.

Hamlet offre de nombreuses scènes qui se prêtent volontiers à cette nouvelle forme de théatre et c’est grâce à l’aide d’une troupe de plus de 20 comédiens et de nombreux bénévoles que le metteur en scène Léonard Matton, a pû donner vie à son projet.

Concretement comment cela se passe ? 

On arrive dans un premier temps dans un lieu banalisé, en effet cet espace est éphèmére et ne devrait d’ailleurs pas tarder à disparaitre. Alors si tu n’en as pas encore fait l’expérience, dépéches toi !

Dès l’accueil il est demandé aux participants de laisser leurs effets personnels au vestiaire et plus particulièrement les téléphones. Un  bracelet est attribué à chacun avec le numéro de son vestiaire mais surtout, une couleur qui définira un groupe de départ pour le démarrage de la pièce.théatre, escape game, chasse au trésor, paris, sortie paris, idée sortie paris, theatre immersif, hamlet, helsingor, le secret, avis, test, revue, blog culture

Le lieu propose un bar et quelques petites choses à grignoter le tout labelisé Bio. Le cadre est vraiment agréable et offre un moment de décompression bien utile avant de s’immerger dans Hamlet.

Le départ est donné, chacun rejoint son groupe et la pièce peut ainsi démarrer. Un premier acte démarre sous nos yeux, prenant à partie les spectateurs puisque comme tu  l’as compris, il n’y à ni scène ni limite de jeu pour les acteurs. Ils évoluent au fil des pièces et les spectateurs sont ainsi libres de se diriger ou bon leur semble ou de suivre tel ou tel personnage. Ainsi chacun aura ainsi vécu sa propre expérience de la soirée et de la pièce fonction des choix opérés.

Et c’est bien là toute la magie du théatre immersif, les acteurs doivent prendre en compte les spectateurs dans leur jeu et jouer de manière ouverte pour retransmettre la quintessence de chacune des scènes de la pièce. C’est par ailleurs un jeu assez physique puisque imprévu en raison des déplacements et réactions des spectateurs mais aussi parce que pendant tout la durée de la pièce (1h30), les acteurs n’ont pas de répit.

théatre, escape game, chasse au trésor, paris, sortie paris, idée sortie paris, theatre immersif, hamlet, helsingor, le secret, avis, test, revue, blog culture

La scénographie est très bien réalisée et permet une réelle immersion dans l’univers de la pièce et de ses acteurs. De même, la bande sonore accompagne à merveille la pièce et transporte totalement le spectateur.

J’ai adoré cette expérience et ai hâte qu’une nouvelle oeuvre puisse être jouée pour vivre une nouvelle expérience riche en émotions !

Tu peux réserver ta session directement en ligne sur le site :Le secret Helsingor et y trouver également toutes les informations complémentaires

 

J’ai visité l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale ou l’ IRCGN

Hello toi,

Voilà 10 ans que je te partage des bribes de ma vie ici mais aussi que j’ai l’opportunité de vivre des moments uniques et privilégiés grâce à ce blog et à toi chère lectrice ou cher lecteur.

C’est de l’un de ces moments uniques que je vais te relater aujourd’hui. J’ai été conviée à visiter l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale, plus connue sous le nom d’ IRCGN.

gendarmerie, ircgn, enquete policière, les experts, enquete criminelle, zone interdite, adn, scientifiques, scene de crime, expertise criminelle, blogtrip, voyage blog, enquete criminelle

Jusqu’à ce que je reçoive le mail d’invitation je dois bien t’avouer que je n’avais pas idée que nous disposions en France d’experts de ce type et surtout pas qu’ils étaient tous regroupés dans un même lieu. Je ne pensais pas grand chose à vrai dire puisque la télévision nous abreuve de séries policières depuis des années et que je crois que cela nous influence tous.

J’ai ainsi appris qu’il s’agissait d’une unité de la gendarmerie comme nous l’a indiqué le directeur de l’IRCGN.

gendarmerie, ircgn, enquete policière, les experts, enquete criminelle, zone interdite, adn, scientifiques, scene de crime, expertise criminelle, blogtrip, voyage blog, enquete criminelle

Le champ d’intervention de l’institut est relativement large.En effet les 4 divisions présentes ont pour vocation de révéler la vérité lors d’enquêtes judiciaires sensibles.Il s’agit du seul laboratoire français à réunir en un même lieu toutes les techniques scientifiques utilisées lors d’un procès pénal. Plus de 600 dossiers y sont d’ailleurs traités chaque jour.

Un rôle de formation incombe également à l’institut avec la formation des Techniciens en identification criminelle (TIC), des coordinateurs des opérations de criminalistique (COCRIM) ou encore des enquêteurs nouvelles technologies (NTECH). Des échanges avec d’autres pays sont également organisés afin de partager les méthodologies et savoirs de l’institut.

L’institut intervient sur le territoire français mais aussi à l’international, aussi  l’Unité d’investigation et d’identification est elle tenue à des astreintes permettant le déploiement d’une équipe en moins de deux heures. Tous les jours au moins une équipe est présente sur le terrain pour procéder à des prélèvements.

Nous étions quelques blogueuses à avoir été conviées dans ce lieu hautement sécurisé et non accessible au tout venant. Nous avons pu visiter les différentes divisions et rencontrer un expert de chacune d’entre elles qui nous a parlé de son métier, du matériel employé et des techniques utilisées. Chacun des experts présents sur site sont avant tout des scientifiques qui ont ensuite été formés au métier de gendarme.

Comme tu peux déjà l’imaginer ce fût passionnant bien que très dense et riche en matière d’information surtout pour des néophytes en la matière telles que nous ! Aussi vais je te retranscrire l’essentiel mais surtout ce que j’ai pu en retenir 😉

gendarmerie, ircgn, enquete policière, les experts, enquete criminelle, zone interdite, adn, scientifiques, scene de crime, expertise criminelle, blogtrip, voyage blog, enquete criminelle

La DCPC ou Division criminalistique physique et chimie procède à l’étude des armes et munitions grâce à la balistique. Nous avons ainsi pu examiner des douilles utilisées et voir les stries qui permettent de les analyser via un microscope hyper performant. Nous y avons également découvert une immense bibliothèque d’armes ou sont entreposés plus de 11 000 modèles saisis. Ces armes servent alors d’archives et permettent de pouvoir identifier l’arme du crime utilisée dans certains cas. La plus vieille arme est un modèle du XVIIIeme siècle, j’ai été bluffée par cette incroyable collection.

gendarmerie, ircgn, enquete policière, les experts, enquete criminelle, zone interdite, adn, scientifiques, scene de crime, expertise criminelle, blogtrip, voyage blog, enquete criminelle

Nous avons ensuite découvert la DCIH ou division criminalistique identification Humaine. C’est la cellule en charge notamment de la recherche des empreintes digitales et palmaires. Nous avons eu droit à une démonstration des différentes techniques employées pour révéler les empreintes telles que la poudre ou encore la lumière bleue.

C’était vraiment passionnant et en même temps un peu flippant quand tu sais qu’en serrant simplement la main de quelqu’un ton ADN peut atterrir n’importe !

gendarmerie, ircgn, enquete policière, les experts, enquete criminelle, zone interdite, adn, scientifiques, scene de crime, expertise criminelle, blogtrip, voyage blog, enquete criminelle

Enfin nous avons visité le service SCL ou saisines scellés. C’est celui qui m’aura le plus marqué puisqu’un dépôt de saisie était en cours lors de notre arrivée et voir toutes ces armes étiquetées dans les mains des officiers à jeté un sacré froid parmi nous.

Comme si ce lieu si intriguant que nous visitions depuis des heures prenait à ce moment là une dimension réelle. C’est donc dans cette division que se trouvent les scellés plus communément appelés pièces à conviction. On y trouve des pièces entières remplies de boite d’archives le tout impeccablement rangé on pourrait se croire dans un bureau sauf que le contenu des boites en carton contient des fragments d’os, des armes ect. On y trouve aussi dans un coin les éléments qui ne rentrent pas dans des boites, nous avons été très surprises d’y découvrir un capot de bus ou encore une roue de tracteur !

gendarmerie, ircgn, enquete policière, les experts, enquete criminelle, zone interdite, adn, scientifiques, scene de crime, expertise criminelle, blogtrip, voyage blog, enquete criminelle

Enfin, le département compte également une salle pleine de congélateurs ou sont conservés les scellés organiques et bien que cela ressemble à s’y méprendre à un rayon de chez Darty, crois moi c’est totalement différent !

gendarmerie, ircgn, enquete policière, les experts, enquete criminelle, zone interdite, adn, scientifiques, scene de crime, expertise criminelle, blogtrip, voyage blog, enquete criminelle

Bref voilà un bref récapitulatif de cette extraordinaire journée qui restera gravée dans ma mémoire pendant longtemps. J’ai été ravie de découvrir ce lieu hors du commun mais surtout ces gens qui y travaillent, leur sympathie, leur implication et le dévouement et la passion dont ils font preuve au quotidien.