Mes humeurs

La rupture

Cher lecteur, chère lectrice,

Ce post est le résultat d’une discussion hier avec une amie en pleine crise post rupture mais aussi de la découverte du site rupture tranquille.

Ils s’étaient rencontrés sur les bancs de la fac, la facs des Louseurs pour les initiés. Elle étudiait le physique quantitatif et lui l’oenologie aplliquée.

Ils se baladaient souvent au bord de l’autoroute, juste pour humer les gaz d’échappements qu’ils aimaient tant, c’était une passion commune au même titre que la taxidermie artistique à laquelle ils vouaient un culte.

Ils avaient à eux deux créer un animal à leur effigie, mi thon mi lapin, elle était belle leur création, mais à l’image de leur relation, un peu bancale et contre nature.

Il s’affublaient de mignon petit noms tel que crapouillette ou schkroubidounet qui révelaient leur extrême complicité.

Mais voilà, une fois le diplôme en poche il leur fallut poursuivre leurs études, il partit en Pologne pour tester l’adage  » Saoul comme un Polonais » et elle emménagea à Riga ou elle continuait d’étudier les physique étrangers cette fois.

Ils manquaient cruellement de temps pour se retrouver, elle avait beaucoup trop de clients, lui n’en finissait plus de tester les alcools locaux…

C’est ainsi qu’ils décidèrent, chacun de leur côté, qu’il était temps de rompre mais comment ne pas blesser l’autre ?

En 2008, ils auraient tous deux trouvé une excuse grotesque pour plaquer leur moitié via le net :

rupture tranquille
rupturetranquille.com

 

Mais voilà, point de site internet dédié à la rupture , alors ils décidèrent de rompre d’un commun accords.

Et vous savez quoi? Et bien ils furent heureux chacun de leur côté sans aucun regret ni même un soupçon d’amertume envers l’autre.

Alors par pitié, arrêtons de créer des site internet pour tout et n’importe quoi et svp en ces temps de disette sentimentale, arrétez de plaquer vos moitiés par sms, mail ou pire encore via site internet interposé, l’humanité va mal sans vous, pas la peine d’en rajouter !

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!