Mes humeurs

Mon intolérance au lactose

Hello les filles,
Depuis presque 7 ans que j’écris ici j’ai toujours fait attention à ne pas trop me dévoiler, à préserver mon intimité et celle de mes proches. Cependant ma vie à bien changé et j’ai pensé que peut être mon expérience pourrait servir à d’autres et en l’occurrence à vous mes chères lectrices (et lecteurs car il y en a !). Une fois n’est pas coutume, je vais donc un peu me raconter,  il y a un peu plus de quatre j’ai été diagnostiquée intolérante au lactose et tout mon système alimentaire s’est alors modifié. A chaque dîner entre potes, chaque soirée blogueuse ou même chaque repas pro les questions reviennent inéluctablement : Pourquoi ? Comment ?
Aussi me suis je dis que peut être cela pourrait aider certaines (et certains) d’entre vous voir tout simplement vous permettre de comprendre un phénomène malheureusement en évolution.

lactose6

Le commencement
Tout a réellement commencé il y a un peu plus de dix ans quand j’ai clairement remarqué que quelque chose dans mon alimentation n’allait pas. J’avais des « crises » c’est à dire que je pouvais tout à fait m’alimenter normalement pendant 2/3 mois puis tout à coup mon corps ne tolérait plus rien (en mode nausées et gastro permanente). J’avais trouvé la parade, pendant ces périodes de « crise » je ne m’alimentais que de riz blanc ou de pommes de terre à l’eau. Et puis tout rentrait dans l’ordre et je recommençais à me nourrir comme tout le monde. Au fil des ans ça a été en empirant. Lorsque je consommais un plat contenant du lactose j’étais invariablement malade dans les 15mns qui suivaient. Beaucoup de mes amis m’ont pensé boulimique à cette période car notamment lorsque nous étions au restaurant, il était fréquent que je doive me rendre au toilette entre chaque plats mais tout rentrait dans l’ordre des que le coupable avait été évacué par mon organisme.

La chute

Mais un jour les symptômes se sont cruellement aggravés en effet j’étais à présent malade à chaque fois et même pour une quantité microscopique. Et surtout j’avais de plus en plus de mal à surmonter les crises. Mon corps souffrait chaque fois un peu plus et il me fallait plusieurs jours pour retrouver toutes mes forces. J’en ai parlé à mon généraliste qui m’a conseillé de réintroduire doucement les produits lactés par petite quantité pour selon lui réhabituer mon organisme. Je me suis donc prêtée au jeu en ingurgitant une petite cuillère à café de fromage blanc 0% qui m’a conduite à vomir quelque chose comme 27 fois !

lactose-intolerance

Le diagnostic
C’était évident, il fallait que je consulte. J’ai eu rapidement rendez-vous avec une spécialiste en intolérance alimentaire qui m’a aussitôt conseillé de stopper toute ingestion de lactose. Elle m’a cependant prescrit des ampoules avec lesquelles me gargariser 15 mn avant un repas dit normal tout en m’indiquant que ce devait être à titre exceptionnel. Au début j’en utilisais une fois par mois puis je me suis aperçue que finalement elles bloquaient le mécanisme physique mais ne m’empêchaient pas de me sentir super mal. Sans compter qu’elles ont entre temps été déremboursées par la sécu. J’en ai toujours chez moi et je ne les utilise que pour les impératifs du type mariage ou autre cérémonie. J’ai depuis appris à manger sans lactose et ai trouvé quelques astuces pour ne pas me nourrir exclusivement de produits achetés en magasin bio. Il m’arrive encore aujourd’hui de me faire avoir avec un produit que je ne soupçonnait pas contenir du lactose ou à l’inverse (mais c’est malheureusement trop rare!) de découvrir qu’un aliment m’est finalement autorisé !

Concrètement l’intolérance au lactose qu’est ce que c’est ?
L’intolérance au lactose est l’incapacité de l’organisme à digérer le lactose à cause de l’absence ou d’une quantité insuffisante d’enzymes digestives nommée la lactase. Selon wikipedia, 75 % des adultes présentent une baisse de l’activité lactasique dans le monde.

lactose_intolerance_1

Quels sont les produits à éviter ?

Globalement et cela semble évident mais le lait, le beurre, la crème fraîche, les yaourts, les fromages à base de lait de vache et les glaces. Mais finalement après quelques années on apprend à décoder les étiquettes de composition des aliments industriels et croyez moi on se nourrit d’un sacre paquet de merdes ! Par exemple la plupart des sorbets contiennent du lactose, les chips aromatisées aussi, de même que toutes les pâtisseries, dites aussi adieu à la pâte feuilletée sous toutes ses formes. Et de manière général il faut abandonner tout ce qui est transformé.

2013-spring-comic-issue-11-Lactose-intolerance
Comment ça se manifeste ?
Je pense que chacun a sa propre manière de réagir mais globalement les symptômes sont les mêmes. Pour ma part en moins de 15mn après l’ingestion je suis victime d’une gastro combinée à un état grippal. J’ai chaud, froid, les jambes en coton, la vue qui se brouille et la nausée qui monte. Je vous passe les détails suivant qui comprennent de nombreuses heures aux wc mais vous comprenez la suite.
Ensuite je suis HS, plus aucune force, mon corps est un champ de bataille dont je suis la seule victime. Il me faut en moyenne entre 2 jours et 10 jours pour ne plus avoir mal au ventre.

La conclusion

Il n’y a rien de monstrueux à ça, j’ai simplement un organisme qui refuse de digérer les produits lactés. Alors oui c’est compliqué pour moi de me nourrir en dehors de chez moi, oui je ne me mange presque jamais en soirée et le Nutella c’est terminé à vie. Mais en soit il y a bien plus grave dans la vie 😉

De même, j’ai souvent envisagé d’ouvrir un blog dédié aux recettes sans lactose parce qu’il y en a peu et que souvent les recettes ne sont pas très sexys. Peut être même vous en proposer ici. Qu’en pensez-vous ? Si vous avez vous aussi cette même intolérance ou une autre n’hésitez pas à m’en parler dans les commentaires, je suis convaincue que cela pourra aider beaucoup d’internautes en difficultés.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!