Mes humeurs

Vis ma vie de chef d’entreprise

Je pense que ce titre en surprendra plus d’une, en effet ici je ne parle que de mode, de beauté, de coups de coeur et autres futilités. Cependant, aujourd’hui j’ai envie de vous raconter un peu ma vie, si mon expérience peut être utile à d’autres alors tant mieux. Mon métier d’origine est celui de chargée de communication, j’ai évolué au sein d’entreprises différentes, avec des méthodologies de travail diverses et variées dans des secteurs tous plus différents les uns que les autres, en agence et chez l’annonceur. Après 6 années de bons et loyaux services en tant que salariée, j’ai voulu faire cavalier seul, j’avais envie de respirer et d’avancer professionnellement.

C’est donc fin 2007 que j’ai créé mon entreprise et déniché mes premiers clients, pendant quatre ans j’ai fait des choses sympas et d’autres moins, j’ai développé des dons pour la comptabilité, la gestion, l’organisation et pour lutter contre le blues et la fatigue. J’ai beaucoup appris de cette expérience, l’école de la vie est la plus formatrice c’est un fait avéré !

J’ai également essuyé de nombreuses déconvenues, la crise tout d’abord qui fût quasi fatale à mon activité, mais aussi les clients qui en paient pas, qui ne sont pas réglos et leur travail pour rien. Oui sachez le, être entrepreneur c’est aussi perdre un temps fou à donner tout ce que l’on peut pour gagner un budget et ne pas être sélectionné. C’est la loi de l’offre et de la demande me direz vous mais pas du tout. Certaines entreprises, et souvent les plus grosses et prestigieuses, utilisent les free-lance comme des outils d’audit gratuit. Pour faire court, elles vous sollicitent, vous travaillez d’arrache pied pour leur proposer la meilleure stratégie puis vient le jour ou vous devez soumettre votre proposition. Pendant des heures vous tentez le tout pour le tout afin d’être convaincant et de satisfaire votre client potentiel. Puis vous n’avez plus de nouvelles, le client ne répond ni à vos mails ni même à vos appels et quelques mois après vous découvrez que la stratégie que vous avez définie à bien été appliquée par la marque mais en interne ou via un autre prestataire. Ces déconvenues, je les aies essuyées à plusieurs reprises, me relevant à chaque fois en en tirant les leçons nécessaires.

Mais voilà, entre les clients qui ne paient pas, ceux qui vous sollicitent la nuit, les week ends et les jours fériés, ceux qui vous font modifier 50 fois une proposition pour finalement vous dire qu’ils n’ont pas le budget ou tout simplement ceux qui ne vous donnent jamais de nouvelles et développent vos propositions en interne. Sans parler de ceux qui voudraient vous faire travailler pour un tarif plus qu’en dessous du marché voir même vous faire travailler gratuitement!

Telle est la réalité du marché, des marques peu scrupuleuses exploitent les indépendants, l’état se rémunère grassement en impôts sur vos quelques missions et il faut sans cesse se battre pour subsister. Alors oui être entrepreneur est une expérience unique et vraiment enrichissante (au second degrés !) mais voilà autour de tout cela il y a une montagne d’obstacles qu’il faut savoir franchir sans fléchir.

Alors à toutes ces marques sans scrupules, à tous ces annonceurs véreux et à toutes ces entreprises déloyales, je vous remercie grâce à vous ma détermination est bien plus grande chaque jour et sachez que nous serons toujours plus nombreux à tenter l’expérience !

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!